LA MILONGA

La Milonga, forme embryonnaire du Tango, à qui il a donné naissance, fait partie des rythmes et des styles qui composent la musique uruguayenne. Ce mot, (ainsi comme le mot Tango), vient également d'un vocable africain des tribus de Muatiânvua et signifierait "parole", ou réunion autour de la parole. C’est un style de musique très apprécié dans le Rio de la Plata.

Elle se joue généralement à la guitare, mais elle peut être également accompagnée par les tambours du candombe. En Uruguay on distingue plusieurs types de milonga :

Entre les années 1970 et 1985 le chanteur Alfredo Zitarrosa a composé beaucoup des milongas chantées donnant ainsi un nouvel élan à ce type de musique, mais également d' autres musiciens uruguayens tels que:

Entre les guitaristes uruguayens interprètes de milonga, ainsi que des autres styles, nous pouvons nommer :

Nous ne pouvons pas parler de Milonga sans nommer l'Argentine, pays ou elle fait partie également de ses rythmes. On doit citer surtout, celui qui a fait connaître ce style de musique au monde entier, le grand Atahualpa Yupanqui.

D'autres guitaristes argentins venus d’ horizons différents, (école classique ou populaire), ont apporté à la milonga sa touche personnelle, chacun avec sa technique ou sa façon de la sentir ou de l’interpréter. Nous mentionnerons ici les plus importants comme :

Astor Piazzolla - Comme il l’a fait avec le tango, a également utilisé le rythme de milonga pour le marier avec le Jazz. On peut l’apprécier dans plusieurs de ses compositions. Voici un exemple avec : Milonga del Angel.